Retour

Nos fiches conseil > Les outils du créateur

Les outils du créateur/dirigeant d’entreprise – la facturation : le logiciel ZERVANT

Moment crucial pour tout créateur ou dirigeant d’entreprise qu’est la facturation.
Entre le temps nécessaire pour faire les devis, suivre les chantiers, les livraisons, la comptabilité… le temps venu de la facturation et de la gestion de sa trésorerie…
Autant d’étapes stressantes dans la vie des chefs d’entreprise !

Pourquoi Domiciliation.com a souhaité évoquer ZERVANT ?

Domiciliation.com et par extension le groupe KANDBAZ, en sa qualité de Centre d’Affaires, connaissent particulièrement bien les problématiques des entreprises, dont la première est le temps et la seconde la trésorerie.

Avec l’ensemble des difficultés administratives qui s’accumulent chaque jour dans les boites mails des créateurs et des dirigeants d’entreprises, KANDBAZ a souhaité mettre en avant des solutions simples et efficaces, si possible peu coûteuses.

ZERVANT, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un logiciel de facturation qui permet, selon leurs propres termes de « crée(r) des factures en lignes gratuitement et en toute simplicité ».

Le gestionnaire dispose ainsi de la possibilité d’éditer simplement des factures, et de les envoyer selon les modalités de son choix : mail (PDF), courrier ou tout simplement impression.

A noter ! ZERVANT propose un service (payant) qui permet de ne pas gérer l’envoi des courriers contenant les factures.

De plus, l’outil de suivi intégré des factures vous permet de savoir simplement où vous en êtes, entre les impayés et les factures en retard.

Mieux, un mode comptable permet d’exporter les lignes d’écriture. De quoi faciliter vos relations avec votre expert-comptable, au format, excel…

Pour quel type de clientèle ?

Pour KANDBAZ, ce produit est particulièrement utile pour les sociétés qui travaillent en BtoB, c’est à dire des entreprises qui s’adressent à d’autres sociétés.
En effet, et depuis le 1er janvier 2018, les systèmes de caisses ont l’obligation de répondre à un cahier des charges précis afin de s’assurer du parfait enregistrement de la TVA, dans un but de lutte contre la fraude fiscale.

A notre sens, ZERVANT ne répond pas réellement aux commerçants qui manipulent de la monnaie et qui travaillent donc en BtoC, c’est à dire avec des particuliers.

Pour être précis, la loi que nous évoquons (Loi n°2017-1837 du 30 décembre 2017 de finances pour 2018) évoque les personnes non assujettis à la TVA : les particuliers donc mais aussi les sociétés et micro-entreprises en franchise de TVA.

Pour en savoir plus sur la loi en question : SERVICE-PUBLIC.FR

ON A AIME / ON A MOINS AIME

ON A AIME, tout particulièrement, la simplicité de fonctionnement, sa gratuité et l’outil de suivi intégré. Un ensemble de service de qualité (une ergonomie excellente) pour répondre aux besoins les plus élémentaires des chefs d’entreprises.

ON A MOINS AIME l’absence d’applications qui permettraient d’avoir son outils de facturation dans sa poche, de pouvoir envoyer un devis en direct.

En savoir plus : consultez le site ZERVANT en version française

On vous rappelle